Challenge Faire ce que je veux

Comment réaliser ce que je veux vraiment faire?

Une fois que l’on sait ce que l’on veut, il faut faire le nécessaire pour le réaliser. Mais comment? Tout simplement en transformant ses souhaits en actions à concrétiser.

Pour cela, une des solutions que je propose est une démarche en 3 étapes : lister, prioriser et planifier.

Lister ses objectifs

Ce que l’on veut, ce sont les objectifs. Il faut alors définir toutes les actions à faire pour l’obtenir.

Le Mind-mapping

Pour cela je réalise une mindmapping ou également appelé carte mentale, carte heuristique ou topogramme. C’est une cartographie de ses pensées.

Le principe est d’écrire l’objectif principal, puis de diviser les actions à réaliser par catégories et sous-catégories, en essayant d’être le plus précis possible pour que ce soit vraiment concret et plus accessible.

La To-Do List

Cette méthode consiste à noter pour chaque objectif toutes les actions à réaliser et de les cocher dès qu’elles sont réalisées. Le principe est de noter en titre de feuille l’objectif à atteindre, et de lister en dessous les actions à réaliser pour l’atteindre. Le but est de ne pas en mettre trop, environ 5, et de n’en rajouter que lorsque les actions ont été terminées.

Classer ses priorités

Une fois que la liste est établie, il faut définir par où commencer. Chacun a ses préférences pour choisir par où commencer, en général soit selon les conditions et besoins actuels, soit selon ses préférences.

Selon la matrice d’Heisenhower

C’est un outil qui permet de trier les actions selon leur urgence et leur importance. Et ainsi de définir les actions prioritaires, les actions à traiter plus tard, celles qui peuvent être déléguées et parfois même celles qui finalement sont inutiles.

Selon sa motivation

Parfois, toutes les actions peuvent paraître importantes et urgentes. Dans ce cas, l’important est de réaliser une première action puis d’enchaîner sur les suivantes. Il y a généralement deux états d’esprits :

  • commencer par ce qui nous plait le plus pour bien débuter sa journée et être motivé dès le début
  • commencer par ce qui nous plait le moins pour s’en débarrasser et garder le meilleur pour la fin

Planifier ses actions

Parfois lorsqu’aucune action n’est ni prioritaire ni urgente, faire un planning et s’y tenir permet de s’assurer que les actions seront réalisées.

Sur la durée

Le planning permet de répartir et prévoir les actions sur le court terme, le moyen terme, et le long terme. Ainsi il est possible de réaliser un planning journalier, hebdomadaire, mensuel et annuel.

Selon les objectifs

Le planning permet d’avoir une vision globale de la répartition de son temps entre l’activité principale et les activités secondaires. Il permet de prévoir du temps pour les objectifs soit disant moins importants. Parce que si ces objectifs sont sur la liste, c’est qu’ils sont aussi importants, et donc il vaut mieux prévoir ne serait-ce qu’un court instant de son temps pour le réaliser.

Grâce à ces méthodes, j’ai une meilleure vision de mon avenir. Je connais mes objectifs à moyen terme et à long terme pour la création de mon entreprise. J’ai établi mon planning hebdomadaire pour m’assurer d’avoir le temps de faire tout ce que je veux et j’ai une routine quotidienne pour rester sur la bonne voie tous les jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.